Poulet coco aux gombos

VN:F [1.9.22_1171]
Avis : 0.0/5 (0 votes pris en compte)

Un jour, lors d’une pause déjeuner avec mes collègues, nous avons atterri dans un restaurant brésilien : le O’Brazil à Strasbourg. Loin d’être coutumier de ce type de cuisine, je me suis malgré tout emballé lorsque j’ai goûté pour la première fois le désormais classique « poulet coco gombos », proposé très (trop) souvent en plat du jour de ce restaurant.

Déjà, le gombo m’a beaucoup surpris. C’était la première fois que j’en mangeais et je dois avouer que c’était très bon. Légume assez rare sur les étalages français, il est le fruit issu d’une grande plante cultivée en Amérique du Sud et en Afrique. Très riche en vitamine C et très peu calorique, on lui donne beaucoup de propriétés bénéfiques tels que la réduction de l’asthme, diminue le cholestérol, contrôle le diabète, etc.

Je me suis vite dit que je reproduirais bien la recette que j’ai décortiqué à force d’y goûter mais mon problème était grand : où trouver le Gombo à Strasbourg ? Des amis m’ont indiqué en avoir vu chez Grand Frais, mais dernièrement j’ai eu la surprise d’en trouver tout simplement au Simply Market du quartier de l’Orangerie. C’est donc à partir de là que j’ai concocté ce plat, fort réussi au demeurant.

Il est tout à fait possible de faire de cette recette un plat végétarien, omettez les étapes liées au poulet, tout simplement.

Servez avec de la farine de manioc (pour épaissir votre sauce dans l’assiette, à votre goût), de la sauce pimentée et du riz blanc.

A boire avec un bon vin rouge chilien comme un Gato Negro.

Place à la recette.

Poulet coco aux gombos

Par Heresie Publié: décembre 22, 2015

    Ingrédients

    Instructions

  1. Emincez finement l'oignon et pressez l'ail. Hachez le gingembre. Pour les non-végétariens : Emincez le blanc de poulet.
  2. Lavez les gombos sous l'eau claire puis coupez la queue et taillez en morceaux de deux centimètres.
  3. Faites chauffer l'huile dans une poêle. Pour les non-végétariens : mettez le poulet à sauter. Il ne doit pas colorer. Ajoutez les oignons et cuire jusqu'à ce qu'ils soient transparents. Ajoutez l'ail et le gingembre. Mélangez quelques instants.
  4. Ajoutez les épices (curcuma, paprika, coriandre, cumin), mélangez et ajoutez enfin les gombos. Faire revenir deux minutes.
  5. Ajoutez le lait de coco et les tomates concassées, baissez le feu et laissez mijoter pendant une vingtaine de minutes à couvert.
  6. Sortez du feu lorsque vous verrez que les gombos sont tendres. Servez avec du riz, de la fécule de manioc et une petite sauce pimentée.

À propos Heresie

Strasbourgeois aux origines slaves, je suis un grand passionné de cuisine. Ce blog est là pour partager mes coups de coeur avec vous : recettes, restaurants, bars, bières, le tout en rapport avec mes origines ou Strasbourg.

Imprimer Google+

22. décembre 2015 par Heresie
Catégories: Plats (Végétarien), Plats (Viande), Recettes | Tags: , , | Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*