Faire soi-même ses pâtes peut sembler très compliqué de prime abord. J’ai longtemps hésité avant de me lancer dans l’aventure, après avoir acheté une machine à pâtes en promotions au centre commercial (compter entre 30 et 40 € selon le modèle évidemment, pour être équipé assez correctement). J’avais déjà réalisé un essai de cette pâte à ravioles à la main, étalé au rouleau à pâtisseries, mais pour le bien de mes bras j’ai préféré passer à la version mécanique. Libre à vous de faire selon vos moyens, sachez simplement qu’avec une machine vous vous fatiguerez moins et que vous pourrez garantir une très fine épaisseur des ravioles.

Comme toujours, je recommande de sélectionner des produits de qualité pour obtenir la meilleure qualité gustative :

  • Sélectionnez des oeufs fermiers que vous pouvez trouver sur les marchés de Strasbourg ou dans certaines grandes surfaces, à l’unité.
  • Prenez une huile d’olive vierge extra de qualité (l’UFC Que Choisir avait réalisé un comparatif très bon où l’on découvre que les meilleures huiles d’olive ne sont pas nécessairement les plus chères). Mon choix personnel se tourne vers l’huile Monini que je ramène parfois d’Italie ou l’Huile Vierge Extra Auchan qui se trouve en pôle position du comparatif de l’UFC.

La conservation de ces pâtes ne peut pas être très longue du fait de leur teneur en oeufs frais et crus. Cependant, en les séchant et les conservant dans un récipient hermétique au frais (n’oubliez pas de fariner un peu) vous pourrez les garder 4 jours. Ne vous privez plus !

N’oubliez pas que ce blog contient une rubrique où vous trouverez des recettes de sauces pour pâte maison.

Rédigé par

MonPlat.fr

Tchèque de service, Ingénieur DevOps / Apple User / Amateur de bonne bouffes, vins et bières.